Contacter Happyssimmo

*

*

*

*

Bientôt disponible

Hyères

  • #Lycée
  • #Plages
  • #Port
  • #Médiéval
  • #Animations
Voir le diaporama

1. Présentation générale

Quasiment à la même latitude que le Cap Corse et Florence, celle que l’on surnomme Hyères-les-Palmiers est à la fois la ville la plus au Sud de la Provence et l’une des communes les plus étendues de France. Elle doit son surnom aux milliers de palmiers qui ornent ses rues et en font une ville à la végétation luxuriante, mise en valeur dans ses nombreux parcs et espaces verts.

Hyères offre à ses habitants une diversité de paysages remarquable : des eaux turquoise de ses îles d’Or aux falaises escarpées qui les dessinent, en passant par les forêts qui constituent 35% de la superficie de la commune, Hyères est une ville ancrée dans la nature provençale et dans la culture méditerranéenne.

Avec son soleil omniprésent et son hiver doux, Hyères est un petit bijou de la Méditerranée qui séduira à la fois les amoureux de la mer, les passionnés d’histoire et les férus de sport nautique. Ses 30km de côtes non bétonnées laissent en effet la part belle aux adeptes de sports de glisse : la ville accueille d’ailleurs chaque année la coupe du monde de voile. La ville est très provençale et respire le sud de la France au gré de ses marchés, de ses ruelles étroites et de son atmosphère méditerranéenne, mais elle n’en est pas moins axée sur la culture avec des expositions régulières à la Villa Noailles par exemple, dont la modernité et l’avant-gardisme contrastent avec les ruelles du vieux Hyères.

Les marais salants, notamment présents sur la presqu’île de Giens, contribuent à la singularité des paysages hyérois. Ils permettent notamment d’enrichir la faune locale en accueillant des centaines d’oiseaux migrateurs comme des flamands roses, cormorans et autres mouettes.

Très ancrée à la Provence de par son climat, son positionnement géographique et ses paysages, Hyères est également ouverte au monde avec son aéroport Toulon-Hyères qui dessert de nombreuses destinations nationales et internationales.

2. Vivre à Hyères

a. Vie quotidienne

· Centre-ville et vieux Hyères

Lorsqu’on parle d’Hyères, on pense surtout à ses plages et à ses îles paradisiaques, mais la ville elle-même est également très agréable à vivre. Perchée sur sa colline et surplombée par les ruines du château médiéval, Hyères respire la Provence à chaque coin de rue.

Le centre-ville d’Hyères est un enchaînement de ruelles étroites héritées du Moyen Age, de jolies places et de grands jardins. Chargée d’histoire, la ville vous permet de parcourir plusieurs siècles d’histoire en passant de la vieille ville, aujourd’hui zone piétonne, au centre de la ville moderne. La vie quotidienne à Hyères rappelle l’effervescence d’une vie de village : bouquinistes, fromagers et marchands d’olives côtoient créateurs, artistes peintres, boutiques de décorations et autres stylistes mode.

De nombreux monuments et éléments architecturaux font du centre-ville un endroit agréable à vivre et à regarder : la Tour des Templiers, la rue des Porches, le passage voûté sous les anciens remparts, la collégiale Saint-Paul… autant d’éléments qui enjolivent la ville et lui donnent un caractère historique indéniable. Parmi eux, la villa Noaille, une œuvre d’art moderne réalisée sur commande par un jeune architecte dans les années 20 pour un riche couple parisien. La villa se démarque du reste de la ville par la modernité de son architecture, à base de jeux de lumières et de cubes superposés. La villa Noaille est ouverte au public tous les vendredis entre 16h et 22h, vous permettant ainsi d’en parcourir les salles et les jardins. Tout au long de l’année, de nombreuses expositions y sont organisées, notamment sur l’architecture et la photographie. Deux événements annuels s’y tiennent également : la Design Parade en juillet, un festival de design, et le Festival International de Mode et de Photographie en avril.

Parmi les quartiers d’Hyères, on peut également citer le quartier de Costebelle, l’un des plus récents de la ville. Du haut de ses hauteurs, vous aurez accès aux plus beaux panoramas de la ville avec une vue sur toute la rade et la presqu’île. En particulier, ne ratez pas l’observatoire du Pic des Fées au sommet du mont des Oiseaux, où sont organisées des conférences d’astronomie et des nuits d’observation du ciel au télescope.

A cela, il faut rajouter que la ville est réputée pour être bordée par des milliers de palmiers, d’où son surnom Hyères-les-Palmiers. Favorisés par un climat doux et ensoleillé, ce sont des palmiers venus des quatre coins du monde qui enjolivent ses rues et qui sont devenus un véritable symbole de la ville.

· Les espaces verts hyérois

Avec un positionnement pareil, entre mer, salins et paysages provençaux, la ville de tous les palmiers ne pouvait pas ne pas être une ville verte. De nombreux espaces verts sont présents dans la ville et font la fierté des habitants. Hyères obtient régulièrement la plus haute récompense au concours national des Villes Fleuries, c’est-à-dire le label « Quatre Fleurs » ainsi que le grand prix national de fleurissement.

Certains jardins sont de véritables œuvres d’art : par exemple, le jardin Olbius Riquier, qui était une annexe du jardin d’Acclimatation de Paris, dispose de sept hectares de végétation luxuriante. A quelques minutes du centre-ville, vous pourrez vous y promener et admirer ses massifs de fleurs odorants, enjamber ses petits ponts, découvrir le jardin botanique et sa serre exotique où vous verrez de nombreux oiseaux venus d’ailleurs. Le parc dispose également d’un poney club, d’une buvette, d’un zoo, de manèges et de jeux pour enfants.

Un autre parc intéressant est le Parc Saint Bernard : au pied de la villa Noailles, le jardin est riche de plantes méditerranéennes et exotiques, mais il vous offre surtout une vue magnifique sur la ville, la rade et les îles.

Enfin, le Parc Sainte-Claire  vous offre également une vue imprenable depuis les hauteurs de la ville et contient de nombreuses espèces rares subtropicales venant d’Amérique du Sud ou d’Australie.

· Les marchés

Lieux d’échange et de convivialité, moyen essentiel de s’approvisionner en produits frais et pilier de l’identité provençale, les marchés d’Hyères ne font pas défaut à la tradition et se tiennent dans le plus traditionnel esprit de Provence. Olives noire ou vertes, épices, tomates séchés, thym et romarin, produits du terroir et autres légumes de pays sont au rendez-vous pour vous permettre de faire votre marché et prévoir des menus sains et issus de l’agriculture locale.

Tous les mardis matin place Clémenceau et les samedis matin avenue Gambetta, vous retrouverez le marché paysan où les producteurs locaux vous offriront le fruit de leur récolte.

Le samedi matin également, vous pourrez profiter du grand marché des Iles d’Or, le plus grand marché de la ville, pendant lequel 120 exposants transforment la place Clémenceau en un gigantesque marché mêlant couleurs, odeurs et saveurs de Provence.

D’autres plus petits marchés vous permettront de compléter votre panier, comme la foire à la brocante et aux antiquités.

· Les plages

Avec les 20km de côte qu’offre la commune d’Hyères, difficile de ne pas mentionner la diversité de ses plages où il fait bon se baigner parfois jusqu’en décembre, climat méditerranéen oblige. Grandes étendues de sable blanc ou criques sauvages, sable fin ou galets ronds, pour des familles ou des sportifs, il y en a vraiment pour tous les goûts sur le littoral hyérois.

On peut citer en premier la plage de l’Almanarre, côté ouest de la presqu’île de Giens. Elle s’étend sur près de 5 km et alterne sable blanc et petits galets. La faible pente permet aux enfants de profiter d’une baignade en toute sécurité par temps calme. Lorsque le vent se lève, la plage se transforme en un paradis pour les véliplanchistes et kite-surfers : elle est connue comme l’un des meilleurs spots mondiaux de planche à voile. Juste de l’autre côté de la route du sel, vous pourrez apercevoir les anciens salins et observer les oiseaux sauvages qui aiment y séjourner, comme les flamands roses.

Toujours sur la presqu’île, la plage du Pradeau est plus isolée dans la mesure où l’on n’y accède qu’à pied par le sentier du littoral, mais son eau turquoise et son sable fin compensent cet accès difficile.

A la pointe de la presqu’île, vous pourrez aussi apprécier la plage de l’Anse du Four à Chaux : bien abritée des vents, la plage offre un superbe point de vue sur la côte de Carqueiranne.

La plage de la Badine offre elle aussi un beau panorama sur la presqu’île et sur les îles d’Or ; elle a en outre l’avantage d’être ombragée une bonne partie de la journée  grâce aux pins plantés en bordure.

D’autres plages pourront vous convenir sur la presqu’île de Giens, comme la plage Bona ou la plage de Darboussières, une plage de galets sur la côte Sud de Giens abritée par les falaises, ou encore la plage de l’Hermitage.

· Art et culture

La ville d’Hyères dispose de plusieurs établissements culturels permettant à tout un chacun de se divertir et de se cultiver tout au long de l’année.

Le théâtre Denis et ses 226 places proposent toute l’année une programmation riche et éclectique : du théâtre contemporain aux soirées lecture en passant par du jazz, de la musique actuelle ou encore des conférences.

Le Park Hôtel accueille des festivals, des expositions ou des spectacles : ses salles polyvalentes sont également mises à disposition d’associations culturelles.

Vous pourrez également vous divertir devant l’une des toiles des Cinémas Olbia, en plein centre de la ville.

Enfin, la villa Noaille héberge régulièrement des expositions temporaires d’arts plastiques, d’architecture, de design ou encore de photographie, pour un contenu toujours varié et adapté à tous.

· Activités dans Hyères

En plus des plages et des nombreux espaces verts, Hyères propose toute l’année un ensemble d’activités pour toutes les tranches d’âge et pour tous les goûts. Sans surprise, vous pourrez y pratiquer de nombreuses activités nautiques encadrées par des professionnels : il existe quelques écoles de bateau à voile, de planches à voile, de ski nautique ou encore de plongée, de jet ski ou de kayak.

Si l’eau salée vous rebute, vous pourrez y préférer la piscine municipale et son bassin olympique extérieur chauffé de 50m. La piscine dispose également d’un bassin intérieur de 25m, de toboggans, d’un bassin ludique et de quelques agréments comme une rivière à contre-courant ou encore des jets hydromassants. Pour le plaisir des plus jeunes, vous pourrez faire un tour à l’Aquavillage Parc, un parc de loisirs aquatiques composé de pyramides, de toboggans et autres jeux d’équilibre installés sur l’eau.

Si vous préférez les activités terrestres, il existe également plusieurs clubs d’équitation dans la communes d’Hyères, ainsi que des spots de tir à l’arc, des terrains de tennis, ou encore un karting.

Hyères accueille de nombreux parcs de loisirs pour les enfants : parcours d’accrobranche pour les plus aventureux, le parc d’attraction « Magic World » entre mai et septembre, et plusieurs espaces de jeux pour enfants comme le Kiddy Parc, la Cabane de Kiddy ou encore Royal Kids.

Enfin, Hyères propose un ensemble d’activités pour ceux qui aiment vivre la nuit : le casino des Palmiers et ses nombreuses machines à sous, des salles de jeux, restaurants et nombreuses discothèques vous promettent de belles soirées hyéroises.

· Evènements annuels

De nombreux événements animent la ville tout au long de l’année et ne vous laisseront pas le temps de vous ennuyer. Hyères est une ville d’art, et de nombreuses expositions s’y tiennent tout au long de l’année, notamment à la Villa Noailles où se tient chaque année le Festival International de Mode et de Photographie.

L’été, l’île de Porquerolles accueille le festival Jazz à Porquerolles pour une ambiance exceptionnelle au fort Saint Agathe.

Hyères est également une ville très sportive et accueille régulièrement des compétitions de sports nautiques : c’est notamment le théâtre de la Sailing World Cup Hyères, coupe du monde de voile ! En 2015, c’est également Hyères qui a accueilli le championnat d’Europe de cross-country sur son parcours de cross international Hyères Méditerranée.

b. Hyères pratique

· Education

La commune d’Hyères appartient à l’Académie de Nice et dépend de la zone B pour les vacances scolaires.

Elle compte 21 écoles maternelles, 20 écoles primaires, 4 collèges et 3 lycées. L’université de Toulon n’est qu’à une quinzaine de minutes en voiture.

· Commerces

Le centre d’Hyères compte de nombreux commerces en tout type qui devraient vous permettre de trouver tout ce dont vous aurez besoin. Plusieurs supermarchés, de l’artisanat local, des bijouteries, des parfumeries, des librairies, du textile ….

A quelques minutes à peine du centre-ville, vous pouvez également trouver tout ce qu’il vous faut dans le centre commercial Centr’Azur : 50 boutiques qui vont du supermarché aux boutiques de mode, de beauté ou de loisirs devraient pallier à tous vos besoins. Le centre commercial abrite également plusieurs restaurants. L’accès est facilité par un grand parking gratuit de 2000 places.

· Santé

La ville d’Hyères compte plusieurs établissements de santé, parmi lesquels le Centre Hospitalier d’Hyères, d’une capacité d’un peu plus de 400 lits et qui dispose des dernières technologies médicales.

Plusieurs cliniques proposent également leurs services dans la ville, comme la clinique Saint-Marguerite qui dispose de près de 160 lits et places.

· Se déplacer dans Hyères

La ville d’Hyères est desservie par les bus du réseau Mistral : 7 lignes passent par les rues d’Hyères et vous permettent de vous déplacer aisément, complétées par 2 lignes nocturnes.

Lors de manifestations particulières comme celles de Noël, la ville met à disposition plusieurs navettes entre le port, la gare, et le centre-ville.

La relative petite taille de la ville permet d’effectuer une grande partie des déplacements à pied, d’autant plus que le centre-ville d’Hyères se compose de rues complètement piétonnes.

3. Autour d’Hyères

a. Accessibilité nationale et internationale

La gare d’Hyères achemine très régulièrement les voyageurs jusqu’à Marseille en moins d’une heure et demi, à destination de Paris.

En voiture, Hyères est à 8 et 9 km de ses voisines Carqueiranne et La Londe, à 18km de Toulon, et à 40 km de Saint Tropez. Nice est à 150 km, Marseille à 80km, et Lyon à 400km.

L‘aéroport Toulon-Hyères est une porte d’entrée importante pour la Provence : il dessert donc un nombre important de destination nationales et internationales. Ajaccio, Bastia, Bordeaux, Brest et Paris sont desservis en moyenne 2 fois par semaine (7 fois pour Paris). A l’internationale, des lignes internationales existent entre Hyères et Bournemouth, Charleroi, Londres et Rotterdam plusieurs fois par semaine.

b. La presqu’île de Giens

Entre les îles d’Or et la ville d’Hyères à proprement parler, rattachée au continent par deux bras de sable, la presqu’île de Giens est un monde à part. Entre ces deux cordons d’alluvions qui la rattachent au continent et le long lesquelles vous trouverez quelques jolies plages, il existe une vaste zone de marais aménagée en salines, qui constitue un refuge et une étape pour les oiseaux migrateurs. Vous pourrez y admirer hérons, sternes, échasses, aigrettes, cormorans et autres flamants roses. Selon les saisons, ce sont plus de 80 espèces d’oiseaux qui passent par ce tombolo.

En hiver, la route qui longe la grande plage de l’Almanarre et que l’on nomme la route de Sel redevient piétonne, et devient par la même occasion un endroit privilégié des hyérois pour aller se promener à pied ou en vélo. Jusqu’aux vacances de Pâques, c’est le lieu idéal pour venir admirer le coucher de soleil hivernal ou venir se relaxer au bruit apaisant des vagues. Vous pourrez également observer les oiseaux des salins grâce à des promontoires qui ont été construits spécialement pour les photographier en toute tranquillité.

De nombreuses visites guidées sont organisées par l’Office de Tourisme d’Hyères pour vous faire découvrir tous les secrets de cette superbe presqu’île.

Tout autour de la presqu’île, ne manquez pas la visite de Giens, petit village provençal plein de charme ou encore le joli port du Niel, plus au Sud. Le port de la Madrague vaut également le détour. Adeptes de marche à pied, vous pourrez longer le sentier du littoral à travers falaises et plages pour profiter de ses points de vue magnifique et des couleurs de la côte.

c. Les Iles d’Or

Fierté du territoire hyérois et l’un des points touristiques les plus importants du département, les îles d’Or sont le joyau de cette partie du littoral. L’archipel compte 3 îles principales : Porquerolles, Port-Cros et l’Ile du Levant. Sauvages ou accueillantes selon les coins, les Iles d’Or se caractérisent par une superbe diversité de paysages méditerranéens qui vont du maquis aux grandes plaines cultivables en passant par des falaises escarpées et des plages aux eaux turquoises.

L’île de Porquerolles est la plus grande des 3 îles qui constituent l’archipel avec 7km de long pour 3 km de large. C’est également la plus habitée et la plus agricole. Ce sont ses plages paradisiaques qui la rendent si attractive : la célèbre plage d’Argent notamment, ornée d’eucalyptus et de pins parasols, tient son nom des reflets argentés que l’on aperçoit dans son sable blanc et fin. Au Sud de l’île, la plage du Langoustier est constituée de sable noir qui doit sa couleur rouge sombre aux scories déversées au 19ème siècle par l’ancienne fabrique de soude. C’est une plage agréable dans la mesure où elle est abritée du vent, un luxe sur une île comme Porquerolles.

La plage Notre Dame, moins fréquentée mais pas moins belle, est bordée d’une pinède magnifique qui se doit d’être préservée.

Tout au long de l’île de Porquerolles se succèdent falaises vertigineuses et petits criques, le long desquelles vous pourrez vous promener à pied ou en vélo (de nombreux loueurs de vélos vous proposent leurs services à l’arrivée sur l’île). Le village de Porquerolles construit autour d’une place en terre battue, a conservé son aspect typique et authentique et propose de nombreux services et commerces utiles.

Le Conservatoire Botanique de Porquerolles possède 2000 types d’espèces sauvages et collectionne des espèces rares et anciennes d’arbres fruitiers.

A côté, l’île de Port-Cros est plus petite et beaucoup plus sauvage. C’est le premier parc national terrestre et marin d’Europe. Distante de 15km du continent, ses 4km de long et 2,5km de large abritent des paysages montagneux et préservés. Son mont Vinaigre culmine à 194 mètres d’altitude.

En se promenant le long de ses chemins balisés, vous rencontrerez de nombreux forts, témoins de son histoire comme le Fort du Moulin, le Fort de l’Estissac, le Fort de l’Eminence, le Fort de Port Man ou encore le Fort de la Vigie. Il est d’usage de comparer l’île de Port-Cros à un véritable sanctuaire naturel du fait de la beauté de ses paysages et de la richesse de sa faune et de la flore.

Sa zone maritime, protégée et balisée par les services du parc national, vous permettra d’observer ses fonds marins à travers l’eau particulièrement pure et claire et d’observer mérous, nacres et autres girelles multicolores. Le parc national Port-Cros s’étend d’ailleurs au domaine marin sur une zone de 600 mètres autour de l’île.

Vous pourrez vous attarder sur la plage de la Palud, une petite plage ombragée de tamaris et d’une superbe roselière, accessible après une longue marche depuis le village. La plage est notamment le point de départ du fameux sentier sous-marin le long duquel vous pourrez admirer, à l’aide d’un masque, de nombreuses espèces sous-marine et des fonds magnifiques. Quelques panneaux immergés sont là pour vous indiquer le chemin et vous apporter de l’information sur cette faune et cette flore sous-marine.

Enfin, l’île du Levant qui est l’île la plus à l’Est de l’archipel des Iles d’Or est également la plus petite. Située à un kilomètre de Port-Cros, l’île ne dépasse pas deux kilomètres de largeur et s’étend sur 8 kilomètres de long. L’île est peuplée d’une abondante végétation et ses arbousiers (arbres à fraise) comptent parmi les plus beaux de l’Europe Méditerranéenne.

Il faut savoir que l’île est particulièrement appréciée des nudistes grâce au domaine naturiste d’Heliopolis, mondialement connu depuis le siècle dernier. Des sentiers balisés permettent aux plus sportifs de découvrir l’île à la marche.

Ces îles sont accessibles tout au long de l’année, grâce à des navettes régulières ou avec le bateau-taxi au départ du Port d’Hyères ou de la Tour Fondue. Vous mettrez environ 15 minutes à rejoindre l’île de Porquerolles, et il faudra compter une heure pour rejoindre Port-Cros et le Levant.

À proximité