Contacter Happyssimmo

*

*

*

*

Bientôt disponible

Carqueiranne

  • #Plages
  • #Port
Voir le diaporama

Présentation générale de la ville

Charmante station balnéaire située entre Toulon et Hyères, Carqueiranne séduit par ses 7 km de littoral et son environnement naturel méditerranéen préservé. Quelques sites classés comme les Pins Penchés abritent de grands arbres qui inclinent leurs troncs jusqu’au-dessus de l’eau. Les nombreuses plages de Carqueiranne rivalisent de charme et invitent les habitants à pratiquer le nautisme, la plongée ou encore la voile. Carqueiranne est en effet une ville plutôt sportive, et de nombreux clubs et associations existent pour proposer des sports comme le rugby, le football, le basket ou le cyclotourisme à ses habitants. De nombreux sportifs de haut niveau habitent d’ailleurs à Carqueiranne à l’année.

De nombreuses promenades sont accessibles à pied ou à vélo comme celle jusqu’à la pointe du Baou Rouge, au Château Richet ou encore au Massif du Paradis : en famille, en couple ou en solitaire, il y en a pour tous les niveaux et tous les goûts.

Carqueiranne est réputée pour être une ville dans laquelle il fait bon vivre et les jeunes apprécient l’ambiance qui y règne. La proximité de la mer fait du poisson l’une des spécialités de la ville, d’autant plus que le littoral de Carqueiranne est l’un des plus sauvages et des plus recherchés du département. Daurades, loups, chapons, homards, langoustes, cigales de mer … autant de poissons et fruits de mer pêchés dans la baie de Carqueiranne. De fait, la ville vit au rythme des saisons et les marchés de Carqueiranne se remplissent tour à tour de fraises, d’artichauts, de framboises, de melons, et d’autres fruits et légumes. Au printemps, la ville fleurit aux couleurs des fleurs de la région, parmi lesquelles la tulipe qui est la fleur emblématique de la ville (la tulipe tirée est une variété dont Carqueiranne cultivait l’essentiel de la production nationale dans les années 70/80).

La ville est également reconnue pour son dynamisme en termes d’événementiel et de culture : il s’agit probablement de l’une des villes les plus conviviales et inventives du Var. Tout au long de l’année se succèdent festivals, forums, concerts, conférences, expositions… permettant à tous les publics d’y trouver leur compte et de varier les sorties. Début août, des milliers de spectateurs se retrouvent au fort de la Bayarde pour assister au festival Théâtre in Situ. En 2015, ce sont 10 000 personnes qui s’étaient déplacé pour apprécier l’un des plus grands festivals de théâtre de la région PACA. C’est toute la ville qui s’anime autour de ce festival créé en 2000 et labellisé « Var Estival » en 2002. Année après année, Théâtre in Situ affirme sa marque de fabrique : le théâtre professionnel sous toutes ses formes, pour qu’il soit accessible à tous les publics. Une réussite dont la ville et ses habitants peuvent être fiers dans la mesure où c’est en grande partie leur participation et leur amour du théâtre qui font vivre l’événement.

Fin avril, Carqueiranne est animée par une manifestation bien connue dans la région : le Corso Fleuri. Héritier du Carnaval, le Corso Fleuri est ancré dans les traditions festives varoises depuis la fin du XIXème siècle. Le samedi, les participants s’affairent autour de chars qu’ils vont décorer de milliers de fleurs de la région, souvent gracieusement offertes par les cultivateurs pour l’occasion. C’est à qui construira le char le plus impressionnant et le mieux fleuri. Le dimanche, la ville est entièrement réquisitionnée pour le défilé de ces chars pleins de fleurs et de créativité, et les rues sont remplies de part et d’autre par les habitants et les touristes venus admirer ce joyeux défilé. La parade est accompagnée par des fanfares, groupes folkloriques ou personnages costumés. En général, la fête se clôture par une bataille de fleurs…

Le 14 juillet, après les fêtes nationales, Carqueiranne a la tradition d’organiser un « aïoli monstre » : les amateurs se retrouvent place de la République pour déguster l’apéritif suivi d’un gigantesque aïoli traditionnel, égayé d’un bal populaire.

En août, aux alentours du 25, les pêcheurs du port de Salettes organisent depuis les années 90 une grande « sardinade ». Les pêcheurs installent des barbecues sur le port et grillent quelques trois cent kilos de sardines pour le plus grand plaisir des habitants, qui accompagnent cette dégustation d’un verre de rosé de Provence bien frais. Ce dîner estival est accompagner par un orchestre qui permet aux quelques 600 convives de se dégourdir les jambes jusqu’au milieu de la nuit.

Du point de vue de l’éducation, Carqueiranne compte 2 écoles maternelles, 2 écoles primaires et 1 collège. 5 lycées se situent à moins de 6 kilomètres de la ville. La commune de Carqueiranne appartient à l’académie de Nice et dépend de la zone B.

Autour de Carqueiranne

Voici quelques-uns des points d’intérêt que vous pourrez apprécier en habitant à Carqueiranne :

La rade de Toulon

En suivant le littoral vers l’Ouest, vous arriverez à Toulon qui est à une vingtaine de minutes de la Cadière d’Azur. La capitale du Var dispose d’une rade connue pour être l’une des plus belles d’Europe. Le téléphérique vous permet d’accéder au sommet du Mont Faron pour admirer le panorama et apprécier pleinement la beauté de la rade de Toulon. Le long de cette rade se trouvent plusieurs plages de différents types, de la grande plage familiale du Mourillon aux criques sauvages plus isolées comme sur l’anse Méjean. Vous pourrez y profiter du dynamisme de Toulon et de ses nombreux concerts, spectacles et autres animations culturelles.

Le port de Toulon est à la fois le premier port militaire de la Méditerranée et un port de plaisance majeur, point d’escale des croisiéristes et point de départ privilégié pour la Corse. La base navale de Toulon est en effet une « ville dans la ville » : elle n’est pas ouverte au public, mais des bateliers situés sur le port proposent la visite commentée de la rade de Toulon. Au cours de celle-ci, vous pourrez approcher la base navale, les navires de la Marine Nationale (dont le fameux porte-avions Charles de Gaulle), les anciens chantiers navals ainsi que la charmante corniche balnéaire de Tamaris et la presqu’île de Saint Mandrier, plus à l’Ouest.

Le port de Toulon est aussi un agréable port de plaisance où il fait bon se promener ou aller au restaurant pour déguster les classiques moules frites ou un aïoli bien provençal.

Les Iles d’Or

Fierté du département et l’un des points touristiques les plus importants du département, les îles d’Or sont le joyau de cette partie du littoral. L’archipel compte 3 îles principales : Porquerolles, Port-Cros et l’Ile du Levant. Sauvages ou accueillantes selon les coins, les Iles d’Or se caractérisent par une superbe diversité de paysages méditerranéens qui vont du maquis aux grandes plaines cultivables en passant par des falaises escarpées et des plages aux eaux turquoises.

L’île de Porquerolles est la plus grande des 3 îles qui constituent l’archipel avec 7km de long pour 3 km de large. C’est également la plus habitée et la plus agricole. Ce sont ses plages paradisiaques qui la rendent si attractive : la célèbre plage d’Argent notamment, ornée d’eucalyptus et de pins parasols, tient son nom des reflets argentés que l’on aperçoit dans son sable blanc et fin. Au Sud de l’île, la plage du Langoustier est constituée de sable noir qui doit sa couleur rouge sombre aux scories déversées au 19ème siècle par l’ancienne fabrique de soude. C’est une plage agréable dans la mesure où elle est abritée du vent, un luxe sur une île comme Porquerolles.

La plage Notre Dame, moins fréquentée mais pas moins belle, est bordée d’une pinède magnifique qui se doit d’être préservée.

Tout au long de l’île de Porquerolles se succèdent falaises vertigineuses et petits criques, le long desquelles vous pourrez vous promener à pied ou en vélo (de nombreux loueurs de vélos vous proposent leurs services à l’arrivée sur l’île). Le village de Porquerolles construit autour d’une place en terre battue, a conservé son aspect typique et authentique et propose de nombreux services et commerces utiles.

Le Conservatoire Botanique de Porquerolles possède 2000 types d’espèces sauvages et collectionne des espèces rares et anciennes d’arbres fruitiers.

A côté, l’île de Port-Cros est plus petite et beaucoup plus sauvage. C’est le premier parc national terrestre et marin d’Europe. Distante de 15km du continent, ses 4km de long et 2,5km de large abritent des paysages montagneux et préservés. Son mont Vinaigre culmine à 194 mètres d’altitude.

En se promenant le long de ses chemins balisés, vous rencontrerez de nombreux forts, témoins de son histoire comme le Fort du Moulin, le Fort de l’Estissac, le Fort de l’Eminence, le Fort de Port Man ou encore le Fort de la Vigie. Il est d’usage de comparer l’île de Port-Cros à un véritable sanctuaire naturel du fait de la beauté de ses paysages et de la richesse de sa faune et de la flore.

Sa zone maritime, protégée et balisée par les services du parc national, vous permettra d’observer ses fonds marins à travers l’eau particulièrement pure et claire et d’observer mérous, nacres et autres girelles multicolores. Le parc national Port-Cros s’étend d’ailleurs au domaine marin sur une zone de 600 mètres autour de l’île.

Vous pourrez vous attarder sur la plage de la Palud, une petite plage ombragée de tamaris et d’une superbe roselière, accessible après une longue marche depuis le village. La plage est notamment le point de départ du fameux sentier sous-marin le long duquel vous pourrez admirer, à l’aide d’un masque, de nombreuses espèces sous-marine et des fonds magnifiques. Quelques panneaux immergés sont là pour vous indiquer le chemin et vous apporter de l’information sur cette faune et cette flore sous-marine.

Enfin, l’île du Levant qui est l’île la plus à l’Est de l’archipel des Iles d’Or est également la plus petite. Située à un kilomètre de Port-Cros, l’île ne dépasse pas deux kilomètres de largeur et s’étend sur 8 kilomètres de long. L’île est peuplée d’une abondante végétation et ses arbousiers (arbres à fraise) comptent parmi les plus beaux de l’Europe Méditerranéenne.

Il faut savoir que l’île est particulièrement appréciée des nudistes grâce au domaine naturiste d’Heliopolis, mondialement connu depuis le siècle dernier. Des sentiers balisés permettent aux plus sportifs de découvrir l’île à la marche.

Ces îles sont accessibles tout au long de l’année, grâce à des navettes régulières ou avec le bateau-taxi au départ du Port d’Hyères ou de la Tour Fondue. Vous mettrez environ 15 minutes à rejoindre l’île de Porquerolles, et il faudra compter une heure pour rejoindre Port-Cros et le Levant.

À proximité